Sortir 71

Les rencontres en boite de nuit


Accablé par la solitude (ou pas...), vous tentez ce soir une sortie en boite de nuit, histoire de voir si, par hasard, une charmante inconnue ne serait pas, elle aussi, dans la même démarche que vous. A la recherche d'une rencontre d'un soir ou d'une demoiselle à vos côté pour un temps indéterminé, cet article est fait pour vous...

Le dancefloor est vide ? Super !

Lancez vous seul en piste et faites une démonstration immédiate de vos talents, ou de votre assurance, ou bien de votre bonne humeur contagieuse, au pire de votre courage ! Soyez le premier à animer la piste, les danseuses vous en seront reconnaissantes. Bénéficiez des feux de la rampe et captez en un clin d'oeil le regard de toutes les demoiselles assises en rond !

Aucun besoin pour cela d'avoir effectué une saison chez "danse avec les stars", mais simplement de savoir onduler son corps de façon à peu prés harmonieuse, et en rythme!

Attestez du fait qu'avec vous on ne s'ennuie pas et que vous n'êtes pas un de ces piliers de bistrot qui hantent les discothèques, un désespéré, un boulet. Les filles ou d'autres groupes ne tarderont pas à venir vous rejoindre.

Phase d'observation

En boite de nuit, vous observerez sans même y penser la personne qui a suscité votre attirance. Cette phase se fera quasi inconsciemment, vous recueillerez automatiquement tous les indices permettant d'en savoir un maximum sur l'objet de votre convoitise, et ceci seulement en la regardant évoluer dans son environnement.

Ceci dit, certaines choses risquent d'échapper à votre œil de lynx, c'est pourquoi on va mettre le doigt dessus.

D'une part, ce n'est pas parce qu'elle est seule sur la piste qu'elle n'a pas accroché à son joli pied un boulet, une chaine invisible qui la relie à un prétentieux pensant la posséder.

Méfiance. C'est élémentaire, mais avant que l'admiration que vous portez à la danseuse ne vous aveugle totalement, et ne vous fasse fantasmer toute la soirée en vain, prenez garde à vous assurer du fait qu'elle soit réellement célibataire !

D'autre part, vous êtes venu seul ou avec votre meilleur copain, ce n'est pas le cas pour la proie, qui, en tant que telle, est venue protégée et entourée de son groupe d'amis la plupart du temps.

Apprivoiser les groupes

Le groupe en rang serré

C'est le cas de figure le plus difficile, un groupe soudé de filles et de garçons, dans le pire des cas se connaissant depuis la moyenne section de maternelle. Ici, il vous faudra faire preuve d'un sens de la diplomatie hors-norme. Si vous y arrivez, vous venez de passer un test concluant, présentez-vous immédiatement aux élections cantonales, la France vous attend !

La bande de copines

Si elle est entourée de copines, Il est nécessaire d'entrer dans les faveurs de chacune ou du moins de la majorité. Cela ne devrait pas être trop difficile, à moins d'être excessivement lourd. Tentez tout d'abord de vous immiscer dans le groupe en ayant l'air de vouloir vous y amuser, ou même en vous amusant réellement tant qu'à faire. Ne montrez pas un intérêt trop particulier pour celle que vous convoitez. Ayez des attentions pour chacune. Cela aura pour effet de vous parer d'une aura de gentleman.

Dansez au milieu du groupe, incrustez-vous ou invitez certaines filles, les plus sociables. Félicitez-les pour leurs talents sur la piste. Les filles seront enchantées d'avoir assimilé dans leur groupe un membre masculin, après tout, si elles sont là, c'est pour rencontrer des gens, à moins qu'il ne s'agisse d'une bande misandre !

Deuxième phase : tentative d'approche : tâter le terrain

La charmer du regard, mais pas trop

Faites un usage modéré de votre regard ténébreux ou bleu piscine : certaines ne sont là que pour tester leur pouvoir de séduction. Elles pourront répondre dans un premier temps à vos manifestations d'intérêt en vous rendant vos œillades, puis disparaitre en un clin d’œil de votre champ de vision une fois qu'elles se seront assurées que c'est bien elle que vous lorgnez....

Concernant l'objet de votre désir, sachez donc l'inquiéter, la déstabiliser, elle ne doit pas être tout à fait sure de la nature des regards que vous portez sur elle (inutile de la terrifier non plus avec un air de psychopathe). Si vous pensez qu’il s’agit d’une femme mariée et que le contexte n’est pas dans un club, vous pouvez cependant lire cet excellent article sur comment aborder une femme mariée.

Elle ne doit pas être tout à fait assurée non plus dans le premier temps que vous ne vous intéressez qu'à elle.... Ne soyez donc pas trop insistant (soyez sournois).

Ne vous faites pas passer pour un homme facile

La difficulté stimule, vous l'avez déjà remarqué ? Et bien c'est pareil pour une fille : que fera- t-elle d'un gars qui a rampé à ces pieds dés qu'il l'a entraperçue dans la boite de nuit ? (à moins qu'il ne s'agisse d'un coup de foudre, et qu'il soit réciproque... ce cas de figure est néanmoins assez rare).

Les solus

Sortez couvert ! Assurez-vous de pouvoir faire face à toutes les situations, spécialement à celles que vous avez créées vous même ! La spontanéité, c'est très bien mais il y a des limites, ne vous jetez pas nu dans l'arène. Vous êtes peut-être dans votre bulle, totalement sous le charme, mais elle, l'est-elle ? Cette recommandation est valable pour toutes les actions que vous entreprendrez :

Saturday night fiever , Maitrisez la danse !

Avant de la tirer sur la piste de la discothèque pour entamer un rock endiablé, essayez de vous souvenir si vous avez déjà effectué ce genre de chorégraphie ou si vous allez simplement vous ridiculiser, voire pire : LA ridiculiser. Comment cela me direz vous ? Et bien par exemple en la jetant par dessus votre épaule lors d'une prise trop vigoureuse. Dans le même ordre d'idée, ne la serrez pas non plus de manière vraiment trop déplacée ou ostentatoire lors de votre premier "slow".

Toutes les filles aiment danser, c'est loin d'être le cas de tous les gars. Les bons danseurs, ou du moins, les plus motivés sont donc sollicités. C'est un sérieux avantage pour un gars de savoir maitriser quelques pas de danse.

Bonus : les danses latines sont très efficaces pour exprimer la nature de votre désir, tout en ayant l'air de s'amuser. Tous au cour de salsa !

Vous voulez l'inviter à votre table ? Ayez de la conversation mais pas trop

Présentez vous mais évitez de trop en dire sur vous, c'est d'ailleurs extrêmement pénible de tendre l'oreille dans un vacarme infernal pour apprendre des trucs sans intérêt. Nous ne voulons pas dire par là que votre vie, vous ou votre discours sont sans intérêt, mais que si la fille se trouve en boite c'est qu'elle est venue dans le but de s'amuser en principe, sinon elle serait ailleurs.

Trop parler de vous pourrait vous faire passer pour une personne égocentrique ou qui se prend pour le nombril du monde. Laissez sous entendre, les filles ont beaucoup d'imagination pour combler les trous....servez-vous en. Donnez les infos nécessaires en quelques points, répondez surtout à ses interrogations.

Néanmoins si vous avez la tchatche et pour rendre la conversation plus agréable essayez de lui proposer une cigarette ou de prendre l'air. Vous éviterez ainsi les décibels, ainsi isolée vous pourrez la cerner de plus prés et capter son attention. A votre tour interrogez la mais pas trop : elle n'est pas venue pour un interrogatoire. L' inévitable "que fais tu dans la vie?" peut être avantageusement remplacé par qu'est ce qui te botte dans la vie ?...

Attention, elle n'est pas là pour disserter sur les intérêts comparés des énergies alternatives....inutile de la saouler. Encore une fois, la fille en boite est là pour le fun, en principe. Bon, il est vrai qu'il y a encore l'hypothèse qu'elle soit venue dans ce lieu, contre son gré, tirée de son terrier par quelques amies, pleines de compassion pour sa tendance innée à la mélancolie voire à la dépression sérieuse. Là c'est à vous de voir si vous tentez ou non le coup.....

Actualité